Veillée-de-prière-mcoe

SERVIR DIEU DANS LE JEUNE ET LA PRIÈRE !

Luc 2 :36-38 « Il y avait aussi une prophétesse, Anne, fille de Phanuel, de la tribu d’Aser. Elle était fort avancée en âge, et elle avait vécu sept ans avec son mari depuis sa virginité. Restée veuve, et âgée de quatre vingt-quatre ans, elle ne quittait pas le temple, et elle servait Dieu nuit et jour dans le jeûne et dans la prière. Etant survenue, elle aussi, à cette même heure, elle louait Dieu, et elle parlait de Jésus à tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem »

 

Beaucoup de chrétiens se trompent sur la manière de servir Dieu. Beaucoup définissent leur manière de servir Dieu de par leur service au sein de l’église, parce je suis dans la chorale, parce que je fais partie d’un groupe de l’église, parce que je viens à l’église etc. Mais servir Dieu, est tout d’abord le servir en notre cœur.

 

La Parole de Dieu, nous dit ici, que la prophétesse Anne servait Dieu dans le jeûne et la prière. La chair n’aime pas entendre ça. Car dans le jeûne et la prière, on ne voit pas les efforts de la chair, qui cherche les mérites. Notre seul public est Dieu. Quand nous nous occupons trop aux œuvres, comme Marthe, la chair veut s’approprier les mérites et non se reposer sur Jésus. Toute œuvre sans prière, n’est que pure mascarade accomplie par la chair. Nous pouvons œuvrer à l’église, pour être vu des hommes, pour nous séduire en nous même, de quelle manière nous aimons Dieu. 

 

La meilleure façon de voir l’état de notre cœur, ce n’est pas, quand nous sommes au milieu de l’église, mais comment sommes-nous seul à seul avec Dieu. Beaucoup de chrétiens arrivent à ne pas rater les moments en assemblée, mais très peu arrivent à rester seul à seul avec Dieu. Notre aptitude à aimer demeurer seul avec Dieu, résulte de notre degré d’intimité avec Dieu.

 

La chair considère la prière comme inactive. Beaucoup pensent que prier est une solution de facilité. Oui que de plus facile, que se jeter aux genoux du maître, et se remettre totalement à Lui ? Parce que la chair veut obtenir les mérites par ses efforts, par sa manière de faire et non s’attendre à Dieu. La prière est une forme de dépendance à Dieu. Dépends-tu totalement de Dieu ? Si oui, tu ne peux t’empêcher de prier et entrer en communion avec Lui ?

 

Psaumes 63 :2-7 « O Dieu ! Tu es mon Dieu, je te cherche; Mon âme a soif de toi, mon corps soupire après toi, Dans une terre aride, desséchée, sans eau. Ainsi je te contemple dans le sanctuaire, Pour voir ta puissance et ta gloire. Car ta bonté vaut mieux que la vie : Mes lèvres célèbrent tes louanges.  Je te bénirai donc toute ma vie, J’élèverai mes mains en ton nom. Mon âme sera rassasiée comme de mets gras et succulents, Et, avec des cris de joie sur les lèvres, ma bouche te célébrera. Lorsque je pense à toi sur ma couche, Je médite sur toi pendant les veilles de la nuit »

 

C’est notre soif de Dieu qui nous pousse à prier et à jeûner. Le jeûne et prière est une œuvre spirituelle. La chair est mise de côté, l’intelligence humaine, notre capacité humaine est mise de côté, et tout notre cœur se met à la disposition de Dieu. C’est aussi faire comprendre à notre chair, qu’elle n’est rien sans Dieu, qu’elle n’est apte à rien sans Dieu, que tout ce qu’elle peut faire, ne vaut rien sans Dieu. Et c’est le problème de l’Eglise aujourd’hui. L’Eglise est devenue une œuvre si humaine et non divine. Les efforts de l’Eglise se base sur les efforts humains, sur le matériel et moyen humain, que les choses qui en résultent ne sont qu’humains ? Où sont les repentances sincères, où sont les changements surnaturels des cœurs, où sont les œuvres surnaturels du Saint Esprit dans l’Eglise ? Tout cela car on n’a omis l’importance et la priorité du ministère de la prière !

 

Ézéchiel 22 :30 « Je cherche parmi eux un homme qui élève un mur, qui se tienne à la brèche devant moi en faveur du pays, afin que je ne le détruise pas; mais je n’en trouve point »

 

Les apôtres ont dû persévérer dans la prière pour recevoir la Pentecôte. Aujourd’hui on donne plus d’importance aux efforts humains, qu’à la prière. Les chrétiens n’ont pas le temps de prier, les chrétiens n’arrivent pas à prier. C’est une tristesse, car c’est dans la prière que les âmes naissent, c’est dans la prière que nous combattons car nos ennemis ne sont pas charnels mais spirituels. Nous oublions parfois que nous sommes dans une œuvre spirituelle et non humaine, et la prière est notre moyen de nous connecter avec Dieu. La vie de prière est beaucoup plus importante que les bâtiments et les organisations. Il ne s’agit pas de se fermer toute notre vie, mais nous ne devons rien faire sans avoir eu le soutien de Dieu dans la prière.

 

On peut désirer un réveil, mais sans une Eglise qui se met à genoux, rien ne va se passer. C’est dans le jeûne et la prière, que nous nous imprégnons du Saint Esprit. La chair peut être affamée et affaiblie, mais l’homme spirituel se nourrit et grandit. Un homme de Dieu avait dit un jour, celui qui se met à genoux devant Dieu peut tenir debout devant tout le monde. Toutes nos batailles se gagnent tout d’abord à genoux peuple de Dieu. Car nous combattons une bataille spirituelle et non charnelle.

 

Matthieu 6 :5 « Lorsque tu pries, ne sois pas comme les hypocrites: ils aiment prier debout dans les synagogues et aux coins des rues pour être vus des hommes. Je vous le dis en vérité, ils ont leur récompense. 6 Mais toi, quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra [ouvertement] »

 

Beaucoup ont été impressionnés par la manière d’agir de Jésus, miraculeuse et surnaturelle. En public, Il ne priait pas longtemps pour obtenir la faveur de Dieu. Tout simplement, parce que tout a été obtenu dans le secret à genoux. La prière ne cherche pas à impressionner les hommes, elle cherche  tout d’abord à capter toute l’attention de Dieu sur nous. Aucun homme de Dieu n’a été utilisé puissamment, sans vie de consécration dans la prière en secret. Le premier Réveil accompli par les apôtres, donnant la nouvelle naissance de 3000 âmes, a été gagné préalablement dans la chambre haute. Sinon pourquoi les apôtres auraient dit à l’Eglise, qu’ils ne pourront pas délaisser le ministère de la prière et la parole, pour servir à la table. Chers chrétiens, revenons à la première fonction de l’Eglise, qui est d’être des hommes et des femmes de prière. L’Eglise manque de puissance aujourd’hui, la parole de Dieu ne demeure pas longtemps dans le cœur des chrétiens, car un esprit de paresse et de satisfaction en la chair a envahi le cœur de l’Eglise, omettant dans leur cœur l’importance de la vie de prière.

 

Elie n’est pas un homme exceptionnel La différence est qu’il était un homme de prière. Désirons-nous un Réveil dans notre Eglise, dans notre nation, désirons-nous voir la puissance de Dieu dans notre ministère, dans notre vie, dans notre mariage ? Cela commence à genoux. Il n’y a pas de prière puissante, mais plutôt des personnes persévérantes dans la prière, obtenant la puissance de Dieu !

 

Ce dont l’Eglise a le plus besoin aujourd’hui, ce n’est pas de l’argent, de plus de technique, ou plus de matériel, mais d’hommes et de femme dont le Saint Esprit puisse se servir, des personnes puissantes dans la prière. Le Saint Esprit ne se répand pas à travers des méthodes mais au travers des hommes.

 

Jacques 5 :17 « Elie était un homme de la même nature que nous. Il a prié avec insistance pour qu’il ne pleuve pas et il n’est pas tombé de pluie sur la terre pendant 3 ans et 6 mois »

 

Père met en moi un cœur de dévotion pour la prière. Enlève en moi cet esprit de paresse pour la prière. Fais mourir ma chair, qui veut se glorifier par ses propres efforts. Remplis moi Saint Esprit et fais de moi une personne puissante dans la prière. Enflamme mon cœur, que Tu trouves en moi, une personne que Tu aimes utiliser afin que tes desseins puissent s’accomplir ! Au nom de Jésus AMEN !

Il est temps de partager ...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *