respect

Pourquoi serviteur inutile ?

Luc 17 : 7-10 « Qui de vous, ayant un serviteur qui laboure ou paît les troupeaux, lui dira, quand il revient des champs : Approche vite, et mets-toi à table ?  Ne lui dira-t-il pas au contraire : Prépare-moi à souper, ceins-toi, et sers-moi, jusqu’à ce que j’aie mangé et bu; après cela, toi, tu mangeras et boiras ? Doit-il de la reconnaissance à ce serviteur parce qu’il a fait ce qui lui était ordonné ? Vous de même, quand vous avez fait tout ce qui vous a été ordonné, dites : Nous sommes des serviteurs inutiles, nous avons fait ce que nous devions faire »

 

Pourquoi Jésus nous dit de nous considérer comme un serviteur inutile ? Jésus nous a enseigné à avoir gardé cet état de serviteur afin de garder notre cœur à ne pas s’élever dans l’orgueil. Pourquoi nous risquons de tomber dans l’orgueil quand nous sommes utilisés par le Seigneur ? Tout simplement parce que la grâce de Dieu va nous permettre de faire de grandes choses. Sa puissance agissante à travers nous va nous permettre d’accomplir de grands exploits. Mais tout cela afin de glorifier son Nom seul. Et dire que nous sommes des «  serviteurs inutiles » c’est rappeler à notre âme que, c’est le Maître qui m’a permis de Le faire, et j’ai été rendu capable de le faire car mon Maître me l’a permis.

 

Colossiens 3 :23-25 «  Tout ce que vous faites, faites-le de bon cœur, comme pour le Seigneur et non pour des hommes, sachant que vous recevrez du Seigneur l’héritage pour récompense. Servez Christ, le Seigneur.  Car celui qui agit injustement recevra selon son injustice, et il n’y a point d’acception de personnes »

 

Une deuxième raison est que la chair recherche souvent la reconnaissance. La chair recherche souvent des « merci ». Au sein de l’Eglise beaucoup de chrétiens sont animés dans le service en se plaisant à recevoir des « merci » et des « applaudissements ». Comme si nos exploits ne venaient que de nous-mêmes. Et quand personne ne reconnaît pas notre service, ou a omis de le faire, nous sommes comme démotivés. Nous devons nous remettre en question et se poser la question si Jésus est effectivement le Maître que nous servons ou juste, notre désir d’assouvir une fierté personnelle, d’être reconnus devant les hommes.

 

Une autre raison aussi pourquoi le Seigneur nous demande cela, c’est que parfois nous nous sentons comme indispensable, un sentiment toujours orgueilleux. Le Seul Indispensable c’est le Saint Esprit. Se sentir indispensable, c’est animé un sentiment d’autosatisfaction, cherchant à faire comprendre aux autres que rien ne serait debout sans nous. Quoique nous ayons fait ou ayons pu faire pour le Seigneur, tout n’est que par grâce. Et nous avons besoin des uns des autres dans le corps de Christ.

 

Esaïe 6 :8 « J’entendis la voix du Seigneur, disant : Qui enverrai-je, Et qui marchera pour nous? Je répondis : Me voici, envoie-moi »

 

Cela dit, Dieu a besoin de nous. Nous sommes les moyens du Saint Esprit pour œuvrer dans le monde. Nous sommes des instruments et on ne remet aucun trophée à un instrument, mais à celui qui utilise l’instrument. On ne rend pas gloire au pinceau quand on voit un tableau magnifique, on rend la gloire au peintre qui l’a utilisé. Soyons reconnaissants d’être l’instrument de Dieu pour manifester sa gloire dans le monde.

 

Demeurons dans notre place de serviteur  qui accomplit simplement ce qu’on Lui demande, et qui ne cherche récompense qu’auprès de son unique Maître Jésus. Qu’on nous dit merci ou pas, que notre motivation demeure continue. Notre Maître ne manquera pas de nous récompenser car c’est un Bon Maître. Quand nous fixons nos regards sur Jésus dans toute chose que nous allons faire, nous serons libérés d’être toujours dans l’attente de la reconnaissance. Nous serons toujours plus heureux et motivés dans tout ce que nous faisons.

 

Colossiens 3 :17 « Et quoi que vous fassiez, en parole ou en œuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus, en rendant par lui des actions de grâces à Dieu le Père. »

 

Père pardonne moi d’avoir voler les mérites, de ce que Tu m’as permis d’accomplir. Pardonne-moi d’avoir attristé ton Esprit Saint habitant en moi, en voulant voler sa place. Veuille bien me reprendre Papa, en étant à ton service, pour la gloire du Nom de ton Fils et pour ton royaume, brise tout orgueil en mon cœur et donne moi d’être humble, comme Toi tu l’es Jésus. AMEN !

 

Il est temps de partager ...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *