moises

Ne comparez surtout pas Dieu au « veau d’or » !

Exode 32 :1-4 « Le peuple, voyant que Moïse tardait à descendre de la montagne, s’assembla autour d’Aaron, et lui dit : Allons ! Fais-nous un dieu qui marche devant nous, car ce Moïse, cet homme qui nous a fait sortir du pays d’Egypte, nous ne savons ce qu’il est devenu. Aaron leur dit : Otez les anneaux d’or qui sont aux oreilles de vos femmes, de vos fils et de vos filles, et apportez-les-moi. Et tous ôtèrent les anneaux d’or qui étaient à leurs oreilles, et ils les apportèrent à Aaron.  Il les reçut de leurs mains, jeta l’or dans un moule, et fit un veau en fonte. Et ils dirent : Israël ! Voici ton dieu, qui t’a fait sortir du pays d’Egypte »

 

Pendant que Moïse s’entretenait encore avec Dieu à la montagne, le peuple d’Israël commençait à s’impatienter. Le peuple savait pourquoi Moïse était à la montagne. Ce même homme que Dieu a utilisé pour leur faire sortir d’Egypte, ce même homme qui leur a conduit dans le désert, et le peuple osait encore douter de Dieu. Au lieu d’être dans l’excitation de ce que l’Eternel avait à leur dire en attendant le retour de Moïse, le peuple a commencé, à soudoyer Aaron, en lui demandant de leur faire un Dieu, qu’ils ont osé appelé par la suite Eternel. Le peuple d’Israël a osé comparer le Dieu Vivant, à un vulgaire veau d’or fait de mains d’hommes, que ce même veau d’or les ont fait sortir d’Egypte. Mais quelle insulte envers l’Eternel ?

 

Aujourd’hui encore, l’homme n’a cessé de fabriqué des faux dieux, disant que c’est Dieu. Le veau d’or est la création de la religion. Derrière chaque religion, se cache un veau d’or, un Dieu, que l’homme a fabriqué, un dieu qui correspond à ses désirs, à sa demande, à sa culture etc. N’avons-nous pas déjà entendu des personnes faire cette affirmation : bouddha, allah, Jésus, forment le même Dieu, juste que leur nom se diffère selon la culture, selon les pays. OH peuple de Dieu, ne tombons plus dans la religion, en prenant Jésus comme un veau d’or. Peut-être que le veau d’or n’est plus visible, mais derrière chaque religion, il y a fabrication d’un faux dieu et c’est une abomination de comparer notre Dieu vivant à d’autres noms de Dieu. Le monde veut nous influencer à cet œcuménisme, où tous les dieux sont amis. On peut être ami avec des personnes de différentes croyances, mais surtout ne tomber pas dans le piège de comparer Notre Dieu Vivant, avec d’autres noms de faux dieux.

 

Jean 1 :14-16 « Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. Jean lui a rendu témoignage, et s’est écrié : C’est celui dont j’ai dit : Celui qui vient après moi m’a précédé, car il était avant moi. Et nous avons tous reçu de sa plénitude, et grâce pour grâce; car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ. Personne n’a jamais vu Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l’a fait connaître »

 

Pour ne plus être confondu avec d’autres dieux, l’Eternel s’est révélé à travers son Fils Jésus Christ de Nazareth. Dieu s’est présenté aux hommes personnellement en Jésus et en son Nom. En tant que chrétiens, nous devons honorer son Nom et ne plus le confondre avec d’autres. Jésus n’a rien à avoir avec allah ou bouddha.

 

Notre Dieu est vivant et non fabriqué par les hommes. C’est à nous de nous conformer à Lui et à sa sainte doctrine. Beaucoup portent le nom de Jésus, mais ne s’y conforment pas à sa volonté en fabriquant des doctrines qui les arrangent, en usurpant le nom de Dieu et en trompant de nombreux fidèles. Frères et sœurs en Christ, il est plus qu’essentiel de connaître Dieu personnellement, en sa Parole et son Saint Esprit, pour ne pas être ballotté par des doctrines trompeuses. Ne soyez plus conduits par vos désirs, ne cherchez pas Dieu comme les Israélites, un dieu qui correspond à leurs attentes charnels.

 

Jérémie 29 :13 «  Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre cœur. Je me laisserai trouver par vous, dit l’ Éternel, et je ramènerai vos captifs; je vous rassemblerai de toutes les nations et de tous les lieux où je vous ai chassés, dit l’ Éternel, et je vous ramènerai dans le lieu d’où je vous ai fait aller en captivité »

 

Ne recherchez plus le Seigneur religieusement. Soyons comme Moïse, qui attend le temps qu’il faut, pour que Dieu se révèle et se montre à Lui. Posons-vous la question, si vous servez un « faux Jésus » tel le veau d’or, où le vrai Jésus, Celui qui est mort à la croix, pour que nous soyons morts en Lui et ressusciter en Lui. Ne nous laissons plus tromper dans le monde et gardons notre position en Christ. Ne nous laissons plus compromettre en bénissant les autres par le nom d’un faux dieu, tout cela pour nous faire croire que c’est l’Eternel Lui-même.

 

Philippiens 2 :9-10 « C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père »

 

Dieu a mis toute son identité et sa toute puissance en le nom de Jésus. Jésus est le Dieu Vivant. Aucun autre nom de dieu ne peut-être comparé au nom de Jésus. Ne cherchez plus un Jésus qui vous arrange, un Jésus qui correspond à vos désirs charnels, un Jésus, autre que Celui présenté dans la Parole de Dieu. Tout veau d’or, toute forme d’idole qui se cache encore dans notre cœur doit être détruit : la religion, l’argent, l’astrologie, la magie, des objets, des statuts, etc.

 

Jérémie 25 :6 « N’allez pas après d’autres dieux, pour les servir et pour vous prosterner devant eux, ne m’irritez pas par l’ouvrage de vos mains, et je ne vous ferai aucun mal »

 

Oh Père pardonne-moi d’avoir déshonoré ton Saint Nom, en te comparant, consciemment ou inconsciemment, à d’autres dieux. Détruis toutes formes d’idolâtrie qui se cachent encore dans mon cœur. Révèle-moi les choses qui sont devenus des veaux d’or en moi. Corrige-moi si je te sers dans la religiosité, si je te sers dans l’erreur. Je veux Te connaître tel que Tu es, ouvre les yeux de mon cœur, donne moi de Te connaître toujours plus dans ta Parole, et plus de discernement à reconnaître ta voix en moi par le Saint Esprit. Dans le nom de Jésus amen !

 

 

 

Il est temps de partager ...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *