sang-de-Jésus

La puissance du sang précieux de Jésus !

Chaque instant de notre vie est précieux. Surtout le temps que nous passions avec Dieu. Un rendez-vous avec Dieu, à l’église, dans une cellule de prière, tout moment en présence de Dieu n’est jamais du temps perdu comme beaucoup le pensent. La plupart de nous aujourd’hui trouve du temps pour tout sauf pour Dieu. Or si nous sommes encore en vie, si le monde tourne encore, si le soleil se lève, ce n’est pas grâce aux hommes, ni encore grâce à la mère nature mais par la grâce de Dieu. Aujourd’hui Jésus veut nous interpeller sur le fait qu’Il est là, que pour ne pas tomber dans le pêcher nous devons être en relation perpétuelle avec Lui.

 

Adam et Ève était les premiers hommes à avoir désobéi à Dieu. Ève a été séduite par le serpent en l’écoutant, pour finir par désobéir aux commandements de Dieu. Dieu l’a ainsi puni du fait que quand elle enfantera, cela sera douloureux .Tout homme a pour ancêtre sanguin Adam et Ève. Du fait qu’à la naissance, l’enfant est expulsé avec le sang, tout homme est potentiellement  pêcheur comme Adam et Ève l’a fait.

 

Par conséquent, Jésus est né d’une femme mais a été conçue du Saint Esprit. Quand Il était né, Il a hérité du sang de Marie, donc il était potentiellement pêcheur. Mais Dieu l’a différencié, car Il était déjà remplie du Saint Esprit, Il était Dieu devenu chair, que le sang  qui devait faire de Lui un pêcheur n’a pas été activé. La malédiction du pêché a pu être arrêté grâce à Jésus. Ce fut la sainteté du sang du Dieu vivant qui a été actif en Jésus Christ.

 

Satan a voulu instaura dans l’homme la jalousie envers Dieu. Il a envié la puissance du Dieu puissant, qui a fait naître en Lui le mal. Et cette envie Il a fait naître dans Ève, en enviant le fruit défendu, et connaître le bien et le mal comme Dieu.

 

Hébreux 4 :15 « Car nous n’avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses ; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché. »

 

Jésus pendant 30 ans, a vécu comme tous les hommes, il a aidé Joseph dans son travail, en tant que charpentier. Par contre, Il n’a jamais pêché. L’activation du sang de précieux de Jésus, le sang royal qui rachètera tout homme pêcheur, n’a été activée qu’à son 30e année.

 

Le sang de Jésus est comme un savon. Pour nous laver, nous devons entrer dans la douche et utiliser ce savon pour nous laver. Et non en ressortir avec le même savon sans même l’avoir utilisé. Nous devons nous frotter si fort parfois car, tellement de pêchés, de souillures se sont accumulés, que ça peut faire mal .Nous devons nous repentir.  Heureusement que le sang de Jésus nous a racheté. Jésus avait un groupe sanguin spécial, compatible avec tous les groupes sanguins des hommes, car c’est le créateur de la Vie qu’il l’a fait. C’est ce sang de Jésus en chacun de nous, qui nous rend potentiel d’être parfait, d’avoir la possibilité de ne  pas pêcher. Ce sang de Jésus n’est pas supportable pour Satan, car c’est le sang qui rachète tous les pêchés.

 

Prenons exemple avec un aimant. Si on met des morceaux de fer sur un papier, ils restent inertes. Par contre, si on met l’aimant sous le papier, les morceaux de papiers sont actifs et bougent. Les morceaux de fer bougent en fonction de l’aimant. Dieu cherche également cette réactivité pour nous. L’aimant c’est Jésus et les morceaux de fer c’est chacun de nous. Le sang de Jésus est présent en chacun de nous, mais il doit être activé. Donner sa vie à Jésus ne suffit pas, il a besoin d’être activé par l’obéissance de Dieu, par une vie sainte, en écoutant et en accomplissant les commandements de Dieu.

 

Jean 1 :14 « Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. »

 

Hébreux 2 :17-18  « En conséquence, il a dû être rendu semblable en toutes choses à ses frères, afin qu’il fût un souverain sacrificateur miséricordieux et fidèle dans le service de Dieu, pour faire l’expiation des péchés du peuple ; car, ayant été tenté lui-même dans ce qu’il a souffert, il peut secourir ceux qui sont tentés. »

 

Jésus a été rendu chair. Et ce sang qui coulait en Lui était spécial. Si autrefois, les enfants d’Israël, fut sauvé de l’emprise des Égyptiens par le sang de l’agneau, aujourd’hui, c’est le sang de Jésus qui nous sauve de l’emprise de Satan.

Il est temps de partager ...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *